À suivre en éliminatoires de la CAN

Avec l’arrivée de la trêve internationale, nous aurons droit à de somptueux matchs africains lors des éliminatoires de la CAN. Voici un bref aperçu de ce qui nous attend.

Salah pour retrouver son tranchant
Mohamed Salah a connu des jours meilleurs auprès de l'équipe nationale égyptienne. La saison dernière, le Pharaon prolifique a fait la une des journaux pour sa performance fulgurante en Premier League, mais il a ensuite vécu une campagne décevante en Coupe du Monde avec son pays. Cependant, il retrouve peu à peu ses marques en Premier League, ce qui pourrait bien se traduire dans son équipe nationale. L'Egypte était sur une série de cinq défaites consécutives avant son dernier match contre le Niger. Ils ont remporté ce match-là sur un score de 6-0, Salah apparaissant deux fois au marquoir. Avec le Swaziland au prochain défi, nous nous attendons à ce que le buteur de Liverpool retrouve la voie de la victoire.

Les débuts de Kondogbia
Geoffrey Kondogbia goûtera pour la première fois au football africain cette semaine quand il rejoindra la République centrafricaine lors des éliminatoires de l'AFCON. L'ancien international français a changé de couleurs et représentera désormais le pays de ses ancêtres. Le fait que le seul match qu'il ait disputé pour la France était un match amical a permis à la FIFA d'accorder facilement à Kondogbia le changement de nationalité sportive. C'est l'un des meilleurs milieux de terrain de Valence et une star de renommée mondiale en général. Sans aucun doute, les Fauves du Bas-Oubangui tiendront à l'impliquer dès le départ. Le sélectionneur suisse Raoul Savoy est censé aligner l'ancien monégasque contre la Côte d'Ivoire dès le premier match de leur duel à  deux manches.

Les Super s’en volent plus haut
Le Nigeria est l’un des pays les plus reconnus du continent africain en matière de football. Les Super Eagles ont traversé une période difficile ces derniers mois, mais ils semblent avoir enfin retrouvé leur chemin. Ils se sont imposés face aux Seychelles lors de leur dernier match de qualification pour la CAN. Après cette victoire 3-0, les Super Eagles se préparent à affronter la Libye cette semaine. L'entraîneur des nord-africains Adel Amrouche a démissionné de son poste de sélectionneur quelques jours avant le grand choc à Kaduna. Si l'on considère l'échec de l'Espagne après le licenciement de Julen Lopetegui en Coupe du Monde, on peut dire l'ancien sélectionneur libyen a peut-être bien donné la victoire aux Nigérians.

Le retour à domicile des Cranes
L'équipe nationale ougandaise comptera sur ses joueurs basés à l'étranger pour faire le travail contre le Lesotho cette semaine. Sur les 24 joueurs sélectionnés par Sebastian Desabre, seulement huit exercent jouent pour des clubs locaux. Sept joueurs de l’étranger sont attendus dans la première équipe, les plus notables étant Joseph Ochaya (TP Mazembe) et Godfrey Walusimbi des Kaizer Chiefs. Ce dernier a bien connu le style de jeu de l'Afrique australe, et peut avoir quelques secrets d'initiés pour les Cranes.

Un départ indomptable pour Seedorf
Clarence Seedorf mènera son premier match à domicile en tant qu'entraîneur-chef du Cameroun ce vendredi contre le Malawi. L'ancien milieu de terrain du Real Madrid et de l'Inter Milan a débuté sa carrière d’entraineur en 2014. Depuis, il a évolué à l'AC Milan, au FC Shenzhen ad Deportivo La Corogne. Les Lions Indomptables accueilleront l'édition 2019 de la Coupe d'Afrique des Nations et, en tant que tels, ils seront soumis à une immense pression par leurs fans. Reste à voir si Seedorf sera à la hauteur des attentes, mais pour l'instant, il semble être l'homme de la situation.