Gagnants et Perdants de week-end de Football en Europe

Facebook
Twitter
Les Champions en titre, le FC Barcelone, le Bayern Munich et le PSG ont connu un week-end compliqué. Le jeune Eduardo Camavinga a impressionné lors de victoire du Stade Rennais face au PSG. Le Real Madrid et le Borussia Dortmund débutent bien leur saison. Voici les gagnants et perdants de ce week-end de football en Europe. Cliquez ici pour parier

 

Gagnants

Eduardo Camavinga et Rennes

En match de clôture de la deuxième journée de Ligue 1, le Stade Rennais a réussi l'authentique exploit de battre le champion en titre parisien (2-1). Bien organisés défensivement malgré l'ouverture du score de Cavani (36ème), les Bretons se sont montrés réalistes en contre-attaque avec les buts de Niang (44ème), et juste au retour des vestiaires grâce à une reprise de la tête de Del Castillo (48ème) pour s'offrir ce succès de prestige. Mais un joueur s’est fait remarquer dans ce match. À seulement 16 ans, Eduardo Camavinga confirme de mois en mois qu'il est le grand espoir du Stade Rennais. Et les éloges ne manquent pas. Le milieu de terrain s’est déjà distingué en rendant des copies plus que prometteuses. Et pour une titularisation face au PSG, un choc dont il a été élu homme du match, Camavinga a livré une prestation XXL. Plus grand nombre de duels gagnés (17), meilleur pourcentage de passes réussies du match (97,6%), plus grand nombre de ballons touchés de son équipe (60), seulement trois ballons perdus face à des éléments chevronnés tels que Marco Verratti ou encore Julian Draxler. Auteur de changement d’ailes inspirés et passeur décisif sur le but de Del Castillo, le Breton a été couvert de louanges à l’issue de la rencontre.

Le Real Madrid

Contrairement à son grand rival, Le Real Madrid de Zinedine Zidane a réussi sa première face au Celta Vigo en Liga ce samedi et ce, malgré des signaux à l'orange, voire au rouge en présaison. Même si la rencontre face au Celta Vigo était marquée par l’absence d’Eden Hazard blessé vendredi, les Madrilènes s’en sont pourtant bien sorti avec des promesses sur le terrain. Plus surprenant encore, c'est l'indésirable Gareth Bale qui a sonné la révolte en premier avec une passe décisive pour Karim Benzema. Les joueurs de Zidane ont maîtrisé la rencontre pour la gagner sur le terrain du Celta Vigo 3-1 au final. Seul bémol de cette rencontre, Luka Modric s'est fait exclure. Et au grand dam de ses détracteurs et des sceptiques, il faudra encore compter avec le Real Madrid cette saison en Liga.

Le Borussia Dortmund

Prendre deux points d'avance sur le Bayern Munich dès la première journée de Bundesliga est une occasion qu'on ne rate pas. Surtout quand on s'appelle le Borussia Dortmund, qu'on est aussi attendu et que l'on ambitionne d'aller décrocher le titre en fin de saison. Les hommes de Lucien Favre, qui affichent ouvertement leurs ambitions cette saison, ont pris provisoirement la tête de la Bundesliga dès la première journée samedi avec une victoire convaincante à domicile sur Augsbourg 5-1. Pourtant pris à froid, avec un but concédé après seulement 31 secondes de jeu, le Borussia n'a pas mis deux minutes à réagir par Paco Alcacer avant de déchaîner la foudre en seconde période. La pépite anglaise Jadon Sancho fut à la reprise d'un ballon relâché par le gardien, ensuite Tomas Koubek (57ème), puis de nouveau Alcacer deux minutes plus tard et enfin la nouvelle recrue, l'international Julian Brandt (82e) ont fait exploser Augsbourg.

 

Perdants

Le PSG

Après un succès inaugural face à Nîmes lors de la première journée de Ligue 1 (3-0), c'est un PSG peu fringant qui s'est incliné contre Rennes (1-2). Une défaite lors du premier choc de la saison des Franciliens qui interpelle. Invaincu lors de ses 14 premiers matches lors du précédent exercice, Paris a donc chuté dès la deuxième journée. Depuis la très pénible fin de saison dernière, rien ne semble vraiment avoir changé chez les Rouge-et-Bleus. Privé de deux éléments en défense, Tuchel doit aussi composer avec un secteur offensif pas vraiment en forme. Edison Cavani et Angel Di Maria sont visiblement encore trop justes physiquement, Kylian Mbappé se retrouve trop souvent à tenter de faire la différence par un exploit solitaire. Une défaite qui interpelle quant à la forme du PSG cette saison.

Luis Suarez et Barcelone

Lionel Messi n’était pas là, et le génie argentin a énormément manqué à son équipe. Comme trop souvent ces dernières années,le FC Barcelone a paru complètement perdu sans son capitaine, et Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé n’ont pas su faire le nécessaire pour faire gagner le Barça. Mais la conclusion a été encore pire. Titulaire, ​Luis Suarez a donc quitté ses partenaires de façon prématurée, visiblement touché au mollet droit alors qu'il venait juste de trouver le poteau. Un nouveau coup dur pour le FCB, déjà privé de son maître à jouer ​Lionel Messi, lui aussi blessé au même endroit. En plus de Suarez blessé c’est Aduriz entré en fin de match qui a cloué le sort des Barcelonais d’un but extraordinaire dans le temps additionnel (1-0). C’est donc par une défaite que le champion d’Espagne en titre a dû débuter sa saison, ce vendredi à San Mames.

Le Bayern Munich

C'est ce qu'on peut appeler des débuts ratés... À l'occasion du match d'ouverture de la Bundesliga 2019-2020, le Bayern Munich a été accroché sur sa pelouse de l'Allianz Arena par un coriace Hertha Berlin (2-2), vendredi dernier. Rapidement devant suite à une ouverture du score signée de l'inévitable Robert Lewandowski, les Bavarois ont été renversés en fin de premier acte, en l'espace de 180 petites secondes, sur deux réalisations consécutives inscrites par Dodi Lukebakio (36ème) et Marko Grujic (38ème). Au prix d'une grosse domination et poussé par ses supporters, Les Bavarois ont réussi à revenir à hauteur en seconde période grâce à un penalty transformé par le Polonais, auteur d’un doublé (60e).